lundi 8 juin 2009

Ephemere

Une fleur s'ouvre à larges pétales,
Ses chatoyantes couleurs au jour s'étalent.
Une petite fille passe se baladant,
Se l'approprie, l'arrachant.
Cruauté de l'enfant dans son innocence
Ou simple geste de tendresse
Dans le but de faire le plus beau des présents
A la plus douce des mamans.
D'une magnifique fleur fauchée
Viendra l'obtention d'un petit baiser.
D'une pâture à un vase de fortune,
L'aventure se termine sous la lune
Entourée d'affection dans le salon
D'une bien confortable maison.

6 commentaires:

  1. Poème du soir racontant la loi de circulation de la nature....Joli.

    Mon hamac me berce déjà,
    bonne nuit Karine !
    bises
    Jack

    RépondreSupprimer
  2. Voilà le repos en musique comme je l'aime!

    RépondreSupprimer
  3. Superbe ..
    le geste ou l'intention...qu'est-ce qui fait que l'on le pose..peut-être est-ce juste la finalité qui es importante:)

    RépondreSupprimer
  4. À quel endroit demeures-tu en Irlande? J'ai visité il y a 3 ans le sud..Tellement incroyable..comment sont les irlandais?:)

    RépondreSupprimer
  5. Jack, merci. Le hamac doit etre bien confortable :)
    Macao, merci de ta visite!
    Noese, c'est tellement difficile de dire a un enfant de ne pas cueillir les fleurs rencontrees sur le chemin pour les offrir. Je suis au Nord de l'Irlande, dans le Donegal (plus pour longtemps, je pars dans une semaine...) Le paysage est magnifique, les Irlandais.... ce n'est peut etre pas a moi qu'il faut demander. J'ai ete tres decue car en grattant la surface, je n'ai rien trouve, aucune amitie sincere. Ca a ete difficile. Bref, si c'est juste pour les vacances, ils sont tres chouettes et accueillants quand meme; je prefere finir sur une note positive ;)
    Berenice, merci beaucoup. Ca me fait penser que suite a ton dernier tableau, j'ai commence un poeme mais je ne l'ai pas encore finalise :)

    RépondreSupprimer